Présidentielle : Alain Juppé accorde (quand même) son parrainage à François Fillon

Très critique vis-à-vis du vainqueur de la droite, le maire de Bordeaux, envisagé comme un "plan B", a renoncé "une bonne fois pour toutes" à se présenter. Il avait toutefois déploré un "gâchis", estimant que "François Fillon avait un boulevard devant lui".

L\'ancien candidat à la présidentielle Alain Juppé lors de sa conférence de presse à la mairie de Bordeaux, le 6 mars 2017.
L'ancien candidat à la présidentielle Alain Juppé lors de sa conférence de presse à la mairie de Bordeaux, le 6 mars 2017. (MEHDI FEDOUACH / AFP)

Alain Juppé a eu des mots très durs pour François Fillon, mais se montre résolu à le soutenir dans la course à l'Elysée. Vendredi 10 mars, le maire de Bordeaux (Gironde) a annoncé sur Twitter qu'il enverrait le jour même son parrainage au vainqueur de la primaire de la droite, empêtré dans l'affaire des emplois présumés fictifs de ses proches. "Même simple passager, je ne quitte pas le navire dans la tempête", écrit-il. 

Un temps pressenti comme recours à François Fillon, Alain Juppé avait mis un terme aux spéculations, lundi 6 mars, annonçant qu'il renonçait "une bonne fois pour toutes" à se présenter"Quel gâchis !", avait-il lancé devant la presse à Bordeaux.

Au lendemain de notre primaire, François Fillon avait un boulevard devant lui. Son système de défense fondé sur la dénonciation d'un prétendu complot et d'une volonté d'assassinat politique l'ont conduit dans une impasse.Alain Juppé

François Fillon dispose déjà de plus 1 700 parrainages, bien au-delà des 500 requis pour se présenter à la présidentielle, avant une nouvelle mise à jour vendredi du Conseil constitutionnel.