Présidentielle : 71% des Français sont opposés au maintien de la candidature Fillon, selon un sondage Ifop

En deux semaines, le candidat  a perdu le soutien de nombreux sympathisants (-17 points) de son parti, selon un sondage Ifop pour "le Journal du dimanche". Mais plus de la moitié d'entre eux (53%) souhaitent encore qu'il maintienne sa candidature.

François Fillon lors de son meeting d\'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), le 4 mars 2017.
François Fillon lors de son meeting d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), le 4 mars 2017. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

François Fillon martèle avoir le soutien du peuple de droite. Mais un sondage Ifop publié dimanche 5 mars par Le Journal du dimanche semble indiquer que la situation est plus nuancée : 53% des sympathisants des Républicains souhaitent qu'il reste candidat à l'élection présidentielle, soit une baisse de 17 points en deux semaines.

Plus largement, 71% des Français ne souhaitent pas que François Fillon maintienne sa candidature, rapporte cette enquête. Ce chiffre marque une hausse de six points par rapport au précédent sondage mené par l'institut, fin février.

Enfin, 28% (- 5) souhaitent qu'il reste candidat et 1% (-1) ne se prononcent pas.

Une majorité pense qu'il va se maintenir

Par ailleurs, 68% des sondés pensent que François Fillon va maintenir sa candidature à l'élection présidentielle. Ils sont un peu plus, 71%, parmi les sympathisants des Républicains

Une majorité de Français (64%) estime qu'Alain Juppé a les qualités pour représenter la droite et le centre à l´élection présidentielle. Loin derrière, François Baroin aurait ces qualités pour 34% des personnes interrogées, puis vient Xavier Bertrand (30%), et François Fillon ferme la marche avec 29%. Seuls ces quatre noms étaient proposés aux sondés.

Enfin, quand on demande aux sondés lequel des six candidats à la présidentielle incarne le mieux les valeurs d'honnêteté et d'éthique, les candidats de gauche arrivent en tête: Jean-Luc Mélenchon (24%), Benoît Hamon (21%), suivis d'Emmanuel Macron (20%), puis assez loin de Marine Le Pen (14%) et de Nicolas Dupont-Aignan (9%). François Fillon est en dernière position (7%), et 5% des sondés ne se prononcent pas.

Sondage réalisé par téléphone les 3 au 4 mars auprès d'un échantillon de 1 002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.