Affaire Fillon : une défense approximative

Face aux affaires qui le visent, la défense de François Fillon a été imprécise, voire inexacte dans ses arguments.

france 2

Face à une semaine d'accusations, François Fillon a effectué une semaine de défense approximative. Au premier jour des révélations du Canard enchaîné, les soutiens du candidat montent au créneau, mais selon les versions, Penelope Fillon ne travaillait pas au même endroit. Le lendemain, François Fillon s'explique à la télévision où il affirme qu'il a embauché sa femme, en 1997. Cette affirmation est démentie par le Canard enchaîné : "C'est en 1988, et jusqu'en 1990, que Penelope Fillon est embauchée une première fois."

Des différences de dates, d'argent et d'emploi

Différences de dates donc, mais aussi d'argent perçu. Il est désormais question de plus de 830 000 euros bruts. La troisième approximation du candidat concerne l'emploi de ses enfants comme attachés parlementaires alors qu'ils étaient étudiants. Une série d'inexactitudes qui ont contribué à fragiliser le candidat.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Fillon, candidat des Républicains à la présidentielle, le 2 février 2017 à Charleville-Mézières (Ardennes).
François Fillon, candidat des Républicains à la présidentielle, le 2 février 2017 à Charleville-Mézières (Ardennes). (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)