Affaire Fillon : Beaucoup de militants LR "sont inquiets car ils sentent bien qu'on va perdre"

Franck Riester, député LR de Seine-et-Marne et maire de Coulommiers, a réaffirmé, vendredi sur franceinfo, le retrait de son soutien à François Fillon et appelé à soutenir Alain Juppé.

Franck Riester, le 24 janvier 2013, à Paris.
Franck Riester, le 24 janvier 2013, à Paris. (GUILLAUME BAPTISTE / AFP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

De nouvelles défections dans l'équipe de campagne de François Fillon, vendredi 3 mars, avec la démission de Thierry Solère. Ce dernier était porte-parole du candidat de la droite. Invité de franceinfo, Franck Riester, député LR de Seine-et-Marne et maire de Coulommiers, qui s'est désolidarisé de François Fillon ce mercredi, a une nouvelle fois appelé le candidat à se retirer. Beaucoup de militants sont "inquiets, car ils sentent bien qu'on va perdre", a déclaré Franck Riester.

franceinfo : Qui, aujourd'hui, peut arrêter François Fillon ?

Franck Riester : D'abord lui-même. François Fillon doit se rendre compte qu'on ne peut pas continuer ainsi. C'est toute notre famille politique et toute l'alternance, dont la France a besoin, qui sont en péril. Aujourd'hui, la campagne n'est plus possible. Le candidat est inaudible. C'est pour ça qu'un grand nombre de mes collègues ont pris la décision de dire stop, ça suffit. Aujourd'hui, dans l'organisation opérationnelle de la campagne de François Fillon, il n'y a plus aucun lemairiste, aucun juppéiste et aucun sarkozyste. Le porte-parole a démissionné. Le directeur de campagne adjoint, le trésorier l'ont suivi. Maintenant, c'est à lui de se rendre compte que c'est l'intérêt du pays. C'est aussi aux responsables, aux sages, aux anciens Premier ministres, aux leaders de notre parti, de prendre leurs responsabilités, de monter au créneau pour l'intérêt général.

François Fillon dit : "La base, elle tient, les élus, on fera sans eux". Qu'en pensez-vous ?

Je suis un maire. Je suis au contact des citoyens et des militants. Beaucoup sont inquiets. Ils sentent bien qu'on va perdre. Ils sentent bien qu'il y a une possibilité encore de gagner, de sauver l'alternance. C'est cette solution-là que nous appelons de nos voeux. Il faut faire en sorte qu'on puisse avoir un candidat de substitution.

Lors de la manifestation prévue dimanche au Trocadéro à Paris, les derniers soutiens de François Fillon seront présents. Vous pensez quoi de ce socle qui soutient François Fillon ?

C'est vrai qu'il y a des militants qui sont encore très mobilisés autour de François Fillon. C'est à nous de les convaincre qu'on va dans le mur, qu'on ne gagnera pas avec un candidat comme François Fillon. On voit bien que le fait de renier sa parole a marqué les Français. Il y a une alternative, des alternatives possibles. Celui qui paraît le plus à même de rassembler aujourd'hui, c'est Alain Juppé.

"Celui qui paraît le plus à même de rassembler aujourd'hui, c'est Alain Juppé", Franck Riester
--'--
--'--