Cet article date de plus de neuf ans.

François Fillon annonce une enveloppe de 2 à 5 milliards pour les collectivités locales

A l'issue d'une réunion entre le chef de l'Etat et les associations d'élus locaux, le Premier ministre a annoncé le déblocage d'une enveloppe de 2 à 5 milliards d'euros. Mais cette mesure d'urgence ne règle pas le problème de fond des collectivités locales, qui peinent à se financer depuis le début de la crise.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Le gouvernement va débloquer une enveloppe d'urgence de 2 à 5 milliards d'euros de prêts pour les collectivités locales, à trois mois de la présidentielle. François Fillon l'a annoncé ce matin à l'issue d'une réunion entre Nicolas Sarkozy et les associations
d'élus locaux. Le Premier ministre a indiqué que ces fonds étaient en fait libérés en attendant la mise en oeuvre "dans les plus brefs délais " de la nouvelle banque des collectivités locales.

Depuis le début de la crise, les collectivités locales peinent à se financer, puisque les banques sont plus réticentes à leur prêter de l'argent. L'Etat avait déjà débloqué 5 milliards d'euros dans les mêmes
circonstances en 2011. Les collectivités attendent en fait la création d'une nouvelle banque de financement, sur les décombres de Dexia, à partir de la Banque Postale et
de la Caisse des dépôts.

Alors si la nouvelle enveloppe annoncée ce matin devrait permettre de tenir quelques mois, elle ne règle pas le désaccord de fond. Depuis des mois, Nicolas Sarkozy déplore régulièrement que les collectivités locales, en majorité de gauche, ne fournissent pas à ses yeux un effort de maîtrise de leurs dépenses équivalent à celui de l'Etat. Il leur reproche notamment la création de 500.000 emplois de 1998 à 2009 (pendant que l'Etat réduisait ses effectifs de 59.000 postes). De leur côté, les collectivités rappellent notamment les nombreux transferts de compétences de l'Etat aux régions et départements. Auncun accord sur ces questions n'a été trouvé ce matin, pas sûr que ce dossier puisse aboutir avant la présidentielle.


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.