Forbach : un militant UMP porte plainte après une agression

Un membre de l'UMP, présent sur la liste du parti à Forbach en Moselle, vient de porter plainte pour agression par un sympathisant du FN. Selon la victime, l'homme l'a attrapé et menacé avec une matraque télescopique. Le FN, lui, parle de "provocations". C'est à Forbach que le numéro 2 du FN, Florian Philippot, se présente.

(Maxppp)

La plainte a été déposée
mardi au commissariat de Forbach. Selon un communiqué du candidat UMP dans
cette ville de Moselle, l'un des membres de la liste aux municipales a été
agressé par un "cadre" local du Front national. Le militant a été
"attrapé" au collet alors qu'il "s'apprêtait à effectuer un
affichage dans le cadre de la campagne électorale". Il a ensuite été
menacé du poing par son agresseur qui était équipé d'une "matraque télescopique", précise le candidat UMP Alexandre Cassaro.

"Jamais une telle
violence n'a eu lieu à Forbach lors d'une campagne électorale. Encore une
preuve que le Front national n'est pas un parti comme les autres, qu'il est
resté ce parti d'extrême droite non démocratique", précise l'UMP dans son
communiqué.

"Des propos caricaturaux"

Du côté du FN, on reconnaît
indirectement une altercation. Eric Vilain, le directeur de campagne de Florian
Philippot – numéro deux du Front national et candidat dans la ville – a dénoncé
ce mercredi des "propos particulièrement caricaturaux, qui omettent les provocations
initiales du militant UMP".

Par ailleurs, toujours
selon Eric Vilain le militant FN incriminé n'est ni un cadre du parti ni un
colistier de Florian Philippot. "Il n'était en réalité équipé que d'une simple
canne à pêche bricolée pour effectuer son travail d'affichage
", et non d'une
matraque télescopique.

Les candidats déclarés à
ce jour

Laurent
Kalinowski  (PS)
Alexandre
Cassaro   (UMP)
Florian
Philippot  (FN)
Eric
Diligent (SE)