Cet article date de plus de huit ans.

Fillon a enfin son siège de président... à l'Assemblée

Alors que les deux leaders de l'UMP doivent se revoir en tête à tête ce soir, le groupe dissident fondé par François Fillon a officiellement fait son entrée à l'Assemblée nationale.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

R-UMP. Ce mot pourrait à lui seul rendre malades
Jean-François Copé et ses amis. François Fillon et 72 députés ont décidé de
créer ce rassemblement UMP il y a une semaine suite à leurs désaccords avec l'actuelle
direction de l'UMP. Et aujourd'hui pendant une heure, l'ancien Premier
ministre, président de ce groupe, a participé à la conférence des présidents de l'Assemblée
nationale.

Une réunion tendue

Egalement présent autour de la table à laquelle on avait du ajouter
une rallonge pour accueillir tout le monde, Christian Jacob. L'actuel président
 du groupe UMP, et soutien fervent de
Jean-François Copé, a dû faire avec la présence de ce groupe dissident. Côte à
côte, dans une ambiance glaciale, les deux hommes ont pris acte des décisions du président de l'Assemblée nationale. Claude Bartolone a donc officiellement enregistré
la création de ce nouveau groupe parlementaire et lui a donné un temps de parole.

Par ailleurs, les questions au gouvernement, moments phare de la vie
parlementaire, sont aussi distribuées entre les deux partis de l'UMP et du R-UMP : quatre pour le premier, deux pour le second. 

Le socialiste Bruno Leroux, furieux

Manifestement furieux, Bruno Leroux,
président du groupe PS, a sévèrement attaqué les deux hommes lors de cette
réunion, leur reprochant de mettre en péril le bon déroulement du débat
parlementaire.

Cette situation de tension pourrait prendre fin ce soir.
François Fillon et Jean-François Copé doivent se revoir à l'Assemblée. A droite
comme désormais à gauche, les parlementaires attendent des deux hommes qu'ils trouvent
enfin une solution. Dans le cas contraire, le 12 décembre prochain, les députés
R-UMP et UMP devront officiellement se séparer et se distribuer les bureaux à l'Assemblée
nationale pour une durée indéterminée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.