Propos d'Emmanuel Macron sur "la guerre civile" : "L'affrontement est inévitable" avec "le peuple islamo-gauchiste", affirme Eric Zemmour

Selon Emmanuel Macron, dans le podcast Génération Do It Yourself diffusé lundi, les programmes du Rassemblement national et du Nouveau Front populaire mènent "à la guerre civile".
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Le président du parti Reconquête Éric Zemmour, mardi 25 juin sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Invité à réagir aux propos d'Emmanuel Macron sur le risque de "guerre civile" en cas de victoires des "extrêmes" aux élections législatives, le président du parti Reconquête Éric Zemmour a réagi mardi 25 juin sur franceinfo avec "un petit sourire ironique" puisque c'est un terme que le polémiste d'extrême droite dit employer "depuis très longtemps".

Selon le chef de l'État, les programmes du Rassemblement national et du Nouveau Front populaire mènent "à la guerre civile", a lancé le chef de l'État dans le podcast Génération Do It Yourself diffusé lundi. "Je pense que ce ne sont pas les programmes des extrêmes qui mènent à la guerre civile, c'est le fait d'avoir laissé entrer depuis 20 ans, 30 ans, et avec une accélération sous Emmanuel Macron, des gens qui, pour beaucoup, n'ont pas nos mœurs et notre culture et qui veulent l'imposer à notre pays", a affirmé Éric Zemmour.

"Quand on a deux peuples qui s'érigent sur le même sol, on court inéluctablement à la guerre civile", a-t-il poursuivi. Ces "deux peuples" étant "les Français et le peuple islamo-gauchiste porté par Jean-Luc Mélenchon", selon lui.

"Nous sommes en voie de destruction", a-t-il déroulé, pointant "de problèmes fondamentaux profonds qui sont l'émergence de deux peuples sur le même sol". "Le nouveau Front populaire n'est que l'incarnation politique et personnelle de ce nouveau peuple islamo-gauchiste", a-t-il répété. Pour le candidat à la présidentielle de 2022, "l'affrontement est inévitable si on n'arrête pas cette immigration folle" via le retour à "des frontières physiques".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.