Plainte pour "menaces" et "violences psychologiques" contre Eric Dupond-Moretti : le parquet d'Evreux classe l'affaire

L'avocate Nathalie Tomasini a déposé plainte contre l'actuel ministre de la Justice et ancien avocat pénaliste. 

Article rédigé par
Avec France Bleu Normandie - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Éric Dupond-Moretti à l'Assemblée nationale, le 15 septembre 2021. (ALEXIS SCIARD / MAXPPP)

Le parquet d'Evreux (Eure) a classé sans suite la plainte de l'avocate Nathalie Tomasini déposée contre le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti pour "violences psychologiques" et "menaces" lors d'un procès pour féminicide à Evreux en février 2020 quand il exerçait encore en tant qu'avocat, a appris France Bleu Normandie auprès du parquet mardi 6 octobre, confirmant une information de BFMTV.

Le parquet a lu le procès-verbal de cette audience, qui contient une trace écrite de tous les débats du procès en question, et n'a repéré aucun incident.

Des injures prescrites selon le parquet

Alors que la plaignante accusait l'avocat d'avoir tenu des "propos extrêmement dénigrants et violents", tels que "hystériques", "saloperies de pute", "hontes du barreau" ou "commerçantes du malheur", le parquet affirme qu'il ne s'agit pas de violences psychologiques ni de menaces. Selon lui, les faits allégués ne pourraient relever que de l'injure mais les poursuites sont impossibles car ils sont de toutes façons prescrits.

Lors de ce procès, Eric Dupond-Moretti était l'avocat de la défense, tandis que Nathalie Tomasini, avocate spécialiste des féminicides, représentait les parties civiles. Celui qui a été nommé ministre cinq mois après a démenti formellement les accusations et dit faire l'objet d'une "tentative de chantage".

L'entourage du garde des Sceaux dénonçait quant à lui une "plainte tardive" qui s'apparentait à une "instrumentalisation politique" car la plainte a été déposée en septembre 2021, "la semaine du premier anniversaire du bracelet anti-rapprochement lancé par le garde des Sceaux pour lutter contre les violences intrafamiliales."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eric Dupond-Moretti

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.