Voeux présidentiels : Emmanuel Macron va s'essayer au rituel

Ce 31 décembre 2017, Emmanuel Macron présentera pour la première fois ses vœux aux Français. L'occasion de se rappeler comment ses sept prédécesseurs de la Ve République se sont exprimés après leur arrivée à l'Élysée.

Voir la vidéo
FRANCE 3

À chaque président son style de vœux. Le général de Gaulle a inauguré l'exercice en 1960, avec un ton grandiloquent. En 1969, Georges Pompidou, solennel aussi, s'adresse tout particulièrement à la jeunesse. Valéry Giscard d'Estaing, lui, veut dépoussiérer le rituel, il met soigneusement en scène son message aux Français. En 1975, "VGE" innove encore en effectuant ses vœux au coin du feu en compagnie de son épouse. Avec François Mitterrand, l'exercice des voeux redevient très présidentiel.

Un rituel républicain

Lors de ses premiers vœux, Jacques Chirac martèle encore son slogan de campagne en refusant "la fracture sociale". Pour rendre hommage à la France qui travaille, Nicolas Sarkozy s'adresse en direct aux Français. Ce sera la première et dernière fois que cela se fera ainsi. François Hollande, lui, fait une promesse qu'il regrettera pendant tout le reste de son quinquennat : l'inversion de la courbe du chômage en un an. Demain, Emmanuel Macron tentera à son tour de renouveler ce rituel républicain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Sarkozy adresse ses vœux à quelque 600 fonctionnaires ayant travaillé la nuit du Nouvel An, à Metz (Moselle), le 1er janvier 2012. 
Nicolas Sarkozy adresse ses vœux à quelque 600 fonctionnaires ayant travaillé la nuit du Nouvel An, à Metz (Moselle), le 1er janvier 2012.  (PATRICK HERTZOG / AFP)