Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Quand Macron remet en place les "ricaneurs" et les "pisse-froid"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Envoyé spécial. Quand Macron remet en place les "ricaneurs" et les "pisse-froid"
ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Tout le monde a en tête la séquence du meeting de Versailles moquée sur les réseaux sociaux, où Emmanuel Macron hurle son "projeeeet" dans le micro. Dans cet extrait du documentaire diffusé par "Envoyé spécial" où il décrypte sa campagne en temps réel, voici son regard sur ce moment.

C'est "une scène qui peut paraître atypique pour les uns, faite d'énergie et de sincérité pour les autres", selon Emmanuel Macron. Le 10 décembre 2016 à Versailles, au terme d'un discours fleuve, le candidat Macron se déchaîne au micro. "Moi, je le porterai dans la durée, je le porterai jusqu'au bout ! […] Parce que c'est notre projeeeeet !"

Ses hurlements suscitent aussitôt quantité de moqueries sur les réseaux sociaux et dans les médias. Dans le documentaire de Bertrand Delais diffusé par "Envoyé spécial", le fondateur du mouvement En marche ! retourne cette séquence à son avantage.

"Ça m'a plutôt amusé"

Peut-on se moquer d'Emmanuel Macron ? "Ça m'a plutôt amusé, ce qui s'est dit sur les réseaux sociaux", sourit-il, beau joueur. Et de remercier ironiquement les railleurs pour le "buzz" : "Contrairement à celles et ceux qui ont pensé railler cette fin de meeting par ce biais-là, ils l'ont propagé. Et ça a atteint des gens par contiguïté, qui n'ont sans doute pas regardé le rassemblement ni écouté le discours." 

Conclusion (sur un ton plus froid) : "Donc les ricaneurs ou les pisse-froid, ça n'est pas grave."

Extrait de "En marche vers l'Elysée", un document diffusé dans "Envoyé spécial" le 11 mai 2017.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emmanuel Macron

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.