Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Quand le nouveau Premier ministre Edouard Philippe taclait Emmanuel Macron

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Quand Edouard Philippe taclait Emmanuel Macron
Article rédigé par
Barbara Marty - franceinfo
France Télévisions

Le député-maire Les Républicains du Havre et ancien directeur de campagne d'Alain Juppé n'a pas toujours porté un regard flatteur sur Emmanuel Macron. 

"J'ai toujours pensé qu'il y avait deux Macron," lançait Edouard Philippe sur le plateau de L'Opinion, le 1er septembre 2016. "Il y a le Macron du discours, avec lequel je suis très souvent d’accord, et puis que j’aime bien par ailleurs parce que c’est quelqu’un de sympathique et d’intelligent, et puis il y a le Macron des actes." 

>> Suivez en direct les réactions à la nomination d'Edouard Philippe 

Du début de la campagne des primaires jusqu'à l'entre-deux-tours, le député-maire de droite Edouard Philippe, désormais Premier ministre du gouvernement Macron, ne masquait pas ses désaccords envers le candidat d'En marche !. S'il lui accordait être quelqu'un "d'intelligent", il n'a en revanche pas apprécié sa soirée de victoire du premier tour à La Rotonde. "Je pense qu’il lui manquait dimanche soir la gravité indispensable, compte tenu des circonstances", a-t-il sanctionné.

Macron, qui n'assume rien mais promet tout.

Edouard Philippe

dans "Libération"

Dans le quotidien Libération, il tenait également une chronique dans laquelle il n'a pas hésité à franchement critiquer l'actuel président. Il y manie la métaphore historique pour évoquer la personnalité du candidat à la présidentielle : "Macron qui quitte un gouvernement qu’il a marqué de son empreinte comme on franchit le Rubicon en déclamant 'Alea jacta est' ! Macron, qui n’assume rien mais promet tout, avec la fougue d’un conquérant juvénile et le cynisme d’un vieux routier". 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emmanuel Macron

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.