Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo "On a travaillé toute notre vie" : interpellé par des retraités, Emmanuel Macron "assume" la hausse de la CSG

Publié Mis à jour
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions

A la veille d'un appel à manifester contre la hausse de la CSG sur les retraites, Emmanuel Macron leur a répondu qu'il "assumait" ses réformes. 

"Là, vous nous avez vraiment pompé !" Interpellé mercredi 14 mars par des retraités se plaignant de la baisse de leurs revenus, Emmanuel Macron leur a répondu qu'il "assumait" ses réformes, à la veille d'un appel à manifester contre la hausse de la CSG sur les retraites. Dans cette scène, qui se déroule devant la caméro de BFM TVC, le président de la République a demandé "un petit effort pour aider à relancer l'économie et [aider] les actifs", expliquant comment cette hausse de la CSG doit permettre de baisser les cotisations sociales salariales. 

C'est en arrivant au Centre de formation des apprentis (CFA) des Compagnons du devoir et du Tour de France à Tours (Indre-et-Loire), que le chef de l'Etat a été hélé par plusieurs personne âgées: "On n'est pas contents", "on a travaillé toute notre vie", ont fait remarqué un groupe de dames. "On ne vous a pas pompés ! On a baissé de 30% les cotisations salariales pour que les gens qui travaillent puissent payer vos retraites", a dit Emmanuel Macron, ajoutant : "j'assume".

Notant que les retraités d'aujourd'hui avaient travaillé toute leur vie "pour payer la retraite de vos aînés", il a argumenté : "Si je ne fais pas cet effort pour ceux qui travaillent, il n'y aura personne pour payer vos retraites. Vous êtes partis à la retraite au même âge que vos parents avec une espérance de vie de 10-15 ans de plus (...) je suis obligé" d'en tenir compte, a-t-il ajouté. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.