:l'éco, France info

VIDEO. Matthieu Orphelin : "C'est très bien si tout le monde voit enfin l'écologie en grand"

Invité de Stéphane Dépinoy dans ":l'éco", Matthieu Orphelin, député non inscrit du Maine et Loire, est venu parler de la transition énergétique et du virage écologique du gouvernement. 

franceinfo

C'est l'un des paradoxe du bio, des fraises et des tomates cultivées dans des serres chauffées au fioul l'hiver, c'est possible grâce à la réglementation. La fédération de l'agriculture lance une pétition pour changer ces règles, qu'en pensez-vous ? 

"Je crois que la fédération du bio a raison de susciter le débat sur cette question. Est-ce que c'est cohérent d'acheter des produits bios alors qu'ils ont été produit l'hiver dans des serres chauffées au fioul et donc avec des émissions de gaz à effet de serre et un bilan énergétique très mauvais ? A titre personnel je trouve que c'est pas très cohérent. Le bio c'est un label qui est très bien reconnu par les Français, c'est un label qui progresse beaucoup, il faut que cela reste cohérent donc on ne doit pas tout ce permettre" estime Matthieu Orphelin. 

Avez-vous l'impression qu'il y a un virage écolo de la part d'Emmanuel Macron ? 

"C'est d'abord les citoyens qui ont pris ce virage avec ce message envoyé en votant très fortement pour l'écologie. C'est un message formidable, notamment envoyé par la jeunesse qui a voté massivement pour les listes écologiques. Je crois que sur ces thèmes là la société va pousser les politiques à agir plus. J'ai entendu le président de la République dire hier à Bruxelles "on va faire plus pour l'écologie". J'ai entendu à l'Assemblée Nationale le premier ministre dire "On va faire plus" et je dis chiche ! Oui il y a besoin, la société le demande. Les experts du climat nous disent qu'il faut faire dix fois plus pour le climat et la biodiversité donc tant mieux si enfin la majorité et le gouvernement se mobilisent pleinement dans cette transition. C'est très bien si enfin tout le monde voit l'écologie en grand" répond le député. 

Vous avez des exemples précis des chantiers à mener pour aboutir à cette transition ?

"Le chantier de la rénovation énergétique, il faut que l'on simplifie les aides. Il faut qu'on aides plus les ménages précaires et les classes moyennes à investir dans les travaux de rénovation énergétique. Sur les mobilités alternatives à la voiture là aussi il va falloir par exemple généraliser dans toutes les entreprises le forfait mobilité durable pour que chaque salarié qui choisi le vélo ou le covoiturage pour aller au travail puisse avoir une gratification de la part de son employeur

La question AFP : Comment le secteur du transport aérien doit-il compenser le CO2 émis par les avions ? 

"Le secteur aérien est un secteur très émetteur de gaz à effet de serre, si c'était un pays ce serait le cinquième pays du monde. C'est un secteur qui double ses émissions tous les quinze ans donc là on a un vrai sujet. Il faut d'abord qu'il contribue enfin à lutter contre le changement climatique c'est pour ça qu'il faut qu'il y est un accord au niveau européen pour une taxation du transport aérien pour financer la transition" répond Matthieu Orphelin. 

L'interview s'est conclus sur la chanson "Debaser" des Pixies.