Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Congrès de Versailles : comment Emmanuel Macron compte donner un cap à son quinquennat

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Emmanuel Macron s'adressera lundi au Congrès, à Versailles, pour tracer les lignes de force de son quinquennat, une initiative controversée, boycottée même par certains, à la veille du discours de politique générale du Premier ministre, ainsi court-circuité.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Emmanuel Macron s'adressera lundi devant les députés et les sénateurs rassemblés en Congrès, à Versailles. Le président de la République doit tracer les lignes de force de son quinquennat. 

Emmanuel Macron s'adressera, lundi 3 juillet au Congrès, à Versailles (Yvelines), pour tracer les lignes de force de son quinquennat, une initiative controversée, boycottée même par certains, à la veille du discours de politique générale du Premier ministre, ainsi court-circuité.

A 15 heures, le chef de l'Etat rejoindra l'Aile du Midi du château de Versailles pour s'adresser solennellement aux deux chambres du Parlement réunies et, à travers elles, aux Français. Une sorte de "discours sur l'état de l'Union" comme celui prononcé chaque année par le président américain, a expliqué le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner. Au président, "les grandes orientations", au Premier ministre, leur "mise en œuvre", a-t-il résumé.

Un Congrès polémique

Mais ce partage des rôles n'est pas du goût de tous parmi les 577 députés et 348 sénateurs conviés à Versailles. Quelques-uns manqueront à l'appel, à commencer par les députés du groupe La France insoumise ainsi que l'ensemble des parlementaires communistes.

>>>Qui sont les parlementaires qui refusent d'assister au Congrès convoqué par Emmanuel Macron ?

Mais selon Didier Maus, professeur de droit constitutionnel, Emmanuel Macron ne fait qu'utiliser les outils mis à sa disposition par la Constitution : "C'est dans la cohérence constitutionnelle, institutionnelle et politique de la Ve République. Et il a raison de le faire." 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emmanuel Macron

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.