Var : Emmanuel Macron dépose plainte après des affiches le représentant en Hitler

Michel-Ange Flori, à l'origine de ces affiches, a déjà été condamné en 2019 pour une autre affaire du genre.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La Seyne-sur-Mer (Var). (CAPTURE D'ECRAN GOOGLE MAPS)

Emmanuel Macron a déposé plainte à l'encontre d'un habitant du Var à l'origine d'affiches représentant le président de la République en Adolf Hitler, selon les informations de France Bleu Provence. Le parquet de Toulon avait déjà ouvert une enquête à ce sujet le 20 juillet.

Les affiches sont collées sur des panneaux à la Seyne-sur-Mer et à Toulon depuis une semaine. Elles représentent le président avec le même costume, la même coiffure et moustache qu'Hitler. Il porte un brassard autour du bras, rappelant le brassard nazi, mais sur lequel "LREM" remplace la croix gammée. A côté de son portrait, est écrit : "Obéis, fais-toi vacciner".

Des "caricatures" et non un acte "injurieux"

L'homme à l'origine de ces affiches, Michel-Ange Flori, se dit "serein" alors qu'il est convoqué au commissariat de Toulon jeudi 29 juillet pour expliquer son geste, selon son avocat, Maître Didier Hollet, qui défend une "caricature" et non un acte "injurieux".

Sur Twitter, l'afficheur, déjà condamné en 2019 pour une autre affaire du genre, se défend : "Ainsi, en macronie, on peut se moquer du cul du prophète, c'est de la satire. Mais grimer le président en dictateur, c'est un blasphème."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emmanuel Macron

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.