Un seul de Gaulle, beaucoup d'héritiers

De nombreuses personnalités politiques, de tous les bords, revendiquent l'héritage du général de Gaulle. Les 80 ans de l'appel du 18 juin ont été une nouvelle occasion de le vérifier.

franceinfo

Pour les 80 ans de l'appel du 18 juin, il n'était pas question de laisser filer l'occasion de revendiquer l'héritage du général de Gaulle. Dans le contexte actuel, l'esprit de résistance trouve toute sa place et Emmanuel Macron a souhaité se servir des commémorations pour le mettre en avant. Après la crise du coronavirus, le président de la République veut montrer que la France ne se rend pas et, qu'en réel chef de guerre, le pays peut se redresser, détaille la journaliste Anne Bourse sur le plateau du journal de 23 Heures de franceinfo, jeudi 18 juin.

Marine le Pen suscite les critiques

Et Emmanuel Macron n'est pas le seul à revendiquer l'héritage du premier président de la 5ème République. En politique, la pratique est même devenue universelle. Historiquement, la droite est l'héritière du Gaullisme et voit en de Gaulle sa figure fondatrice. Marine le Pen, quant à elle, suscite les critiques les plus vives. Depuis quelques années, elle tente de rallier une partie de l'électorat gaulliste au Rassemblement national, conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen, lors d\'un hommage au général de Gaulle sur l\'île de Sein, le 17 juin 2020. 
La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen, lors d'un hommage au général de Gaulle sur l'île de Sein, le 17 juin 2020.  (DAMIEN MEYER / AFP)