Un retraité de 61 ans placé en garde à vue pour avoir fait des "des doigts d’honneur successifs" à Emmanuel Macron

L'incident a eu lieu mercredi, lors de la visite du chef de l'Etat dans les Vosges.

Emmanuel Macron, lors de sa visite à Saint-Dié-des-Vosges, dans l\'Est de la France, le 18 avril 2018.
Emmanuel Macron, lors de sa visite à Saint-Dié-des-Vosges, dans l'Est de la France, le 18 avril 2018. (VINCENT KESSLER / POOL)

Un retraité de 61 ans, résidant à Saint-Dié-des-Vosges, a été placé en garde à vue mercredi 18 avril pour "outrage constitué" à Emmanuel Macron, alors en visite dans la cité vosgienne, rapporte Vosges matinLe quotidien régional précise que l'incident a eu lieu "lors d’un échange sur l’augmentation de la CSG". L'homme "était mécontent et l’a manifesté de manière très rigoureuse en faisant des doigts d’honneurs successifs" au président, indique à franceinfo Etienne Manteaux, procureur d'Epinal.

L'homme, qui n’avait "aucun antécédent" judiciaire, a été relâché après "quatre heures" de garde à vue. Il a reconnu "que l’effet de groupe l’avait amené à être excessif et qu’il regrettait" les faits. Il sera convoqué le 28 mai devant un délégué du procureur pour un rappel à la loi pour un "outrage constitué". Les forces de l’ordre présentes sur place avaient constaté matériellement les faits, indique également le procureur.