VIDEO. Tribune de Macron sur l'Europe : "Un texte bienvenu et rassembleur", juge Ségolène Royal

Ségolène Royal, ambassadrice chargée de la négociation internationale pour les pôles arctique et antarctique, est l'invitée des "4 Vérités" sur France 2, mercredi 6 mars. Elle revient sur la tribune européenne d'Emmanuel Macron.

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Emmanuel Macron vient de publier une tribune sur l'Europe, pour une "renaissance européenne", adressée à l'ensemble des citoyens des 28 États membres de l'Union européenne. "Je trouve ce texte bienvenu, rassembleur, et imaginatif. Dans le contexte actuel, la voix d'Emmanuel Macron est la seule aujourd'hui en Europe à reprendre le flambeau du leadership européen à un moment ou il y a un vide des idées et une angoisse extrêmement forte sur le délitement de l'Europe et sur la montée des nationalismes", explique Ségolène Royal, ambassadrice chargée de la négociation internationale pour les pôles arctique et antarctique, invitée des 4 Vérités sur France 2, mercredi 6 mars.

Dans sa lettre, Emmanuel Macron propose la mise en place d'une banque européenne du climat, qui permettrait de financer des investissements afin d'aboutir à la réduction des émissions de CO2. "Ce n'est pas un machin, d'ailleurs c'est en liaison avec ce qu'il se passe aujourd'hui dans la crise sociale. Parce que la banque européenne du climat va permettre de financer la transition énergétique sans faire d'impôts et de taxes, on sort enfin de l'écologie punitive", estime l'ancienne ministre de l'Environnement.

Indépendance face aux lobbys

Emmanuel Macron propose également une expertise indépendante au niveau européen. "Sur le glyphosate, on a découvert que la commission d'expertise européenne avait tout simplement recopié un rapport de l'entreprise Monsanto qui met sur le marché le glyphosate, cela n'est plus possible", assure Ségolène Royal.

Comment faire pour rassembler les leaders européens au projet d'Emmanuel Macron ? "C'est le principe du leadership, il faut bien des gens qui avancent. (...) J'observe que les réactions dans les différents pays européens sont plutôt positives", conclut l'ambassadrice pour les pôles, qui affirme qu'elle ne "se situe pas" dans la campagne électorale des Européennes.

Ségolène Royal, le 11 décembre 2017, au One Planet Summit de Paris.
Ségolène Royal, le 11 décembre 2017, au One Planet Summit de Paris. (ERIC PIERMONT / AFP)