Six premiers mois d'Emmanuel Macron : l'Élysée veut garder le rythme des réformes

Cela fait six mois jour pour jour qu'Emmanuel Macron a gagné la présidentielle. Est-ce que l'exécutif s'est félicité du début du quinquennat ? Réponse avec Valérie Astruc en direct de l'Élysée. 

Voir la vidéo
france 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Emmanuel Macron a passé la consigne : on continue au même rythme, pied au plancher, et surtout, pas de surprise. 'On fait ce qu'on a dit, on déroule le programme, car avec le temps, l'immobilisme peut gagner'", se dit l'exécutif relate Valérie Astruc, en direct de l'Élysée. Pour les six prochains mois, plusieurs réformes s'annoncent : assurance chômage, formation professionnelle, et réforme des retraites", explique-t-elle.

Hausse de 50 euros par mois sur la feuille de paie 

"Quant à l'étiquette président des riches, Emmanuel Macron espère qu'elle disparaîtra avec les premiers résultats", poursuit la journaliste. "Exemple : au 1er janvier prochain, hausse de 50 euros par mois pour un salaire de 2 000 euros grâce à la baisse des cotisations. Quant au style, Emmanuel Macron ne regrette rien. Il continuera de parler cash, même si ça déplaît. Enfin, si tout est balisé pour la première année, rien n'est vraiment écrit pour l'année suivante. Les proches du président résument l'an II du quinquennat avec une formule : 'après le traitement de choc, l'approfondissement'."

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la République, Emmanuel Macron, arrive à l\'aéroport de Cayenne (Guyane), le 26 octobre 2017.
Le président de la République, Emmanuel Macron, arrive à l'aéroport de Cayenne (Guyane), le 26 octobre 2017. (ELIOT BLONDET / ABACA / REA)