Séparatisme : ce que prépare Emmanuel Macron

Le chef de l'État va s'exprimer, vendredi 2 octobre au matin, sur la question du séparatisme, aux Mureaux, dans les Yvelines.

France 2

Le président de la République, Emmanuel Macron, doit effectuer un discours sur le séparatisme dans la République, vendredi 2 octobre au matin, dans les Yvelines, aux Mureaux. Que faut-il en attendre ? Surtout des principes, notamment le rappel de la neutralité du service public ou bien de la délégation de service public. Par exemple en étant plus sévère avec tous les agents qui ne respectent pas cette neutralité. Autre principe : l'égalité entre les hommes et les femmes au sein des associations, surtout cultuelles. Si cette inégalité n'est pas respectée, il n'y aura plus de subventions publiques.

Un texte présenté en Conseil des ministres au mois de décembre


Le gouvernement planche aussi pour un nouveau statut sur ces associations pour mieux contrôler les financements en provenance de l'étranger. Autre principe, la protection des enfants, pour ceux qui sont à la maison ou dans des écoles hors contrat. Emmanuel Macron vise l'islamisme en parlant de "séparatisme", c'est nouveau et assumé. Mais c'est un peu dangereux politiquement. La droite va considérer que l'on va trop loin, une partie de la gauche va surement dire que le président de la République stigmatise les musulmans. Le texte sera présenté au mois de décembre en Conseil des ministres, explique le journaliste de France Télévisions Arnaud Boutet en plateau, vendredi 2 octobre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron à l\'Elysée, le 30 septembre 2020.
Emmanuel Macron à l'Elysée, le 30 septembre 2020. (CHRISTOPHE PETIT TESSON / AFP)