Sécurité: plus de policiers, plus de contrôle, plus d'argent

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
police macron
FRANCEINFO
Article rédigé par
M. Bougault, N. Perez, G. Daret, C. Cormery, A. Gouty, L. Calvy, S. Ripaud - franceinfo
France Télévisions

Emmanuel Macron a conclu le Beauvau de la sécurité à Roubaix (Nord) mardi 14 septembre. Il a annoncé notamment le doublement des policiers sur le terrain et un organe de contrôle parlementaire.

Emmanuel Macron a promis "plus de bleu sur le terrain" lors de son discours de clôture du Beauvau de la sécurité, mardi 14 septembre, à Roubaix (Nord). Selon lui, les Français souhaitent voir plus de policiers et de gendarmes sur la voie publique "parce que c'est rassurant pour eux et dissuasif pour les délinquants". Le président de la République a annoncé également mardi matin vouloir allonger la formation initiale de huit à douze mois. L'autre annonce attendue est celle de la création d'une instance de contrôle parlementaire des forces de l'ordre, après les attaques sur l'IGPN, la police des polices.

Dépôt de plainte en ligne en 2023

Les rapports de l'IGPN seront désormais rendus publics, une mesure que ne conteste pas le syndicat de policiers SGP. Emmanuel Macron a aussi annoncé une modernisation de l'uniforme et un dépôt de plainte en ligne possible dès 2023. Le chef de l'État promet un investissement supplémentaire de 1,4 milliard d'euros en 2022 pour le budget de la sécurité, à quelques mois de l'élection présidentielle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.