Projet d’attentat contre Emmanuel Macron : les deux suspects liés à l’ultradroite mis en examen

Deux hommes âgés de 30 et 45 ans ont été mis en examen pour "association de malfaiteurs terroriste" et placés en détention provisoire.

Le président français Emmanuel Macron, le 14 novembre 2019 à Epernay (Marne).
Le président français Emmanuel Macron, le 14 novembre 2019 à Epernay (Marne). (ELIOT BLONDET / AFP)

Deux hommes âgés de 30 et 45 ans ont été mis en examen pour "association de malfaiteurs terroriste", dans le cadre de l'enquête sur le projet d'attentat visant Emmanuel Macron, a appris franceinfo de source judiciaire samedi 16 novembre, confirmant une information du Parisien. Ils ont été placés en détention provisoire. Les deux individus sont soupçonnés d'avoir fomenté une action contre le président de la République dans le cadre des commémorations du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, en novembre 2018.

Interpellés en Moselle

Les deux hommes avaient été interpellés lundi 11 novembre, en Moselle, l'un dans le secteur de Bouzonville, l'autre près de Sarrebourg. Leurs domiciles ont été perquisitionnés. A l'issue de leur garde à vue, les deux suspects, proches de l'ultradroite, avaient été présentés à un juge d'instruction en vue de leur mise en examen. Le parquet national antiterroriste avait requis leur placement en détention provisoire.