Cet article date de plus de quatre ans.

Présidentielle : Emmanuel Macron, l'équilibriste

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Présidentielle : Emmanuel Macron, l'équilibriste
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Emmanuel Macron, qui reçoit le soutien de plusieurs personnalités de gauche, tente de draguer à droite. Mais Alain Juppé a préféré soutenir François Fillon.

Alain Juppé a apporté officiellement son soutien à François Fillon, fermant ainsi la porte à Emmanuel Macron, qui lui avait rendu un bel hommage lors d'un passage en Gironde. Le leader du mouvement "En Marche !" chasse des soutiens à droite, après le ralliement de plusieurs personnalités de gauche. "On peut dire qu'il a un trop-plein de soutiens à gauche, avec Bertrand Delanoë, Robert Hue et bientôt, dit-on, Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense", explique Danièle Sportiello, du service politique de France Info.

Une caricature qui passe mal

Un tweet posté par le compte des Républicains a provoqué un tollé. Le message s'accompagne d'une image montrant Emmanuel Macron en banquier, le nez crochu, avec une faucille à la main. "Les internautes ont trouvé qu'il y avait dans cette caricature des relents antisémites d'avant-guerre. Le dessin a été retiré", précise Danièle Sportiello.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.