"Pognon de dingue", "gaulois réfractaires"... Les internautes ont des idées pour les goodies de l'Elysée

Certains ont repris des extraits de phrases prononcées par Emmanuel Macron lors de ses déplacements pour moquer les produits dérivés vendus sur la boutique en ligne de l'Elysée.

Capture d\'écran d\'un tweet sur un détournement des goodies de l\'Elysée, le 14 septembre 2018.
Capture d'écran d'un tweet sur un détournement des goodies de l'Elysée, le 14 septembre 2018. (JULES GRANDIN / TWITTER)

Mugs, crayons, macarons estampillés Elysée. Dès samedi 15 septembre, il sera possible d'acheter une cinquantaine de produits dérivés, dans la boutique en ligne de l'Elysée. L'objectif est de financer la rénovation de ses bâtiments. Mais ces cabas à 19 euros et tee-shirts siglés Président ou Première dame à 55 euros ont amusé les internautes. Ils se sont livrés à des détournements sur les réseaux sociaux.

Ainsi, certains ainsi ont repris des extraits de phrases prononcées par Emmanuel Macron, comme  le "pognon de dingue" investi dans la protection sociale sans pour autant permettre "aux gens de s'en sortir", ou encore sa déclaration lors de l'inauguration de la Station F, un incubateur de start-up à Paris : "Une gare, c'est un lieu où on croise des gens qui réussissent et des gens qui ne sont rien."

L'affaire Benalla a également inspiré les internautes, ainsi que l'expression "gaulois réfractaires" utilisée par la chef de l'Etat.

La baisse des APL a aussi été une source d'inspiration.

D'autres ont repris la phrase prêtée par Le Canard enchaîné à la conseillère presse de l'ElyséeSibeth Ndiaye, au moment de la mort de Simone Veil : "Yes, la meuf est dead." Une formulation démentie par la principale intéressée.