Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron en visite, six mois avant le référendum crucial

Le journaliste Guillaume Daret se trouve en direct de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, où Emmanuel Macron est en déplacement ce jeudi 3 mai.

France 2

Emmanuel Macron est en déplacement dans le Pacifique au début de ce mois de mai. Ce jeudi 3 mai, il est à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie. Un déplacement sensible à six mois du référendum sur l'indépendance de ce territoire français. Quels sont les enjeux de cette visite présidentielle ? "Le premier enjeu, ce sera celui des mémoires pour Emmanuel Macron, alors que les plaies sont encore béantes dans chacun des deux camps. Emmanuel Macron sera, samedi, le premier chef de l'État à se rendre à Ouvéa, 30 ans après l'assaut du GIGN et de l'armée au cours duquel 19 indépendantistes et deux militaires avaient été tués", explique le journaliste Guillaume Daret en direct sur place.

"Je ne prendrai pas parti"

Le second enjeu de la venue du chef de l'État est celui du référendum sur l'indépendance de Nouvelle-Calédonie qui doit se tenir dans six mois. "Le président de la République va être déchiré, au cours de ce déplacement, entre les indépendantistes et les partisans du maintien de la France qui attendent qu'il s'engage clairement. Ils risquent d'être déçus. 'Je ne prendrai pas parti', nous a confié le président de la République. Pas formellement en tout cas, car ça ne l'empêchera pas de faire passer certains messages, notamment sur l'importance pour la France de la Nouvelle-Calédonie", commente le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la République Emmanuel Macron lors d\'une conférence de presse commune avec le Premier ministre australien, le 2 mai 2018 à Sydney (Australie).
Le président de la République Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre australien, le 2 mai 2018 à Sydney (Australie). (LUDOVIC MARIN / AFP)