VIDEO. Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron joue la carte de la neutralité

Le chef de l'Etat est en déplacement en Nouvelle-Calédonie ce vendredi 4 mai, afin d'évoquer l'avenir de l'île à quelques mois du référendum pour son indépendance.

France 2

Emmanuel Macron savoure l'accueil que Nouméa lui a réservé. Fleurs, musique et selfies, le chef de l'État est plébiscité à son arrivée en Nouvelle-Calédonie dans la nuit du 3 au 4 mai. Pourtant, il y a des signes de tensions et le lendemain, à Ouvéa, il pourrait être moins bien reçu, 30 ans jour pour jour après l'assaut de la grotte où 19 indépendantistes et un gendarme ont trouvé la mort. La venue du chef de l'État fait polémique. Emmanuel Macron n'y fera cependant pas de discours afin d'éviter les tensions, car les esprits s'échauffent à quelques mois du référendum d'autodétermination prévu le 4 novembre. 

Emmanuel Macron reste neutre

Plus tôt, une manifestation de la droite a eu lieu contre l'indépendance, à Nouméa. Le président de la République avait souhaité que la Nouvelle-Calédonie reste française pendant sa campagne. Aujourd'hui, il tient un discours plus modéré, plus neutre. Il prononcera ensuite un grand discours à Nouméa pour évoquer l'avenir de l'île, sans donner sa préférence. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron à Nouméa, le 3 mai 2018. 
Emmanuel Macron à Nouméa, le 3 mai 2018.  (LUDOVIC MARIN / AFP)