Notre-Dame-des-Landes : une manifestation éclate

Les riverains de l'aéroport de Nantes (Loire-Atlantique) ont manifesté à Saint-Aignan de Grandlieu à l'occasion de la venue de la ministre des Transports, ce samedi 27 janvier.

FRANCE 3

Élisabeth Borne est arrivée à la mairie de Saint-Aignan de Grandlieu (Loire-Atlantique) sous les sifflets. Près de 2 000 manifestants sont venus protester ce samedi 27 janvier, contre l'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Des cartes d'électeurs ont été placées dans un cercueil qui sera déposé à l'Élysée dans les prochains jours. Les manifestants ont tous voté "oui" au référendum organisé en juin 2016 et affirment aujourd'hui que la démocratie n'a pas été respectée.

Élisabeth Borne quitte la mairie sous les sifflets

À 13h, la foule a commencé à forcer les barrières. Devant les caméras, certains brûlent leur carte d'électeur. À l'intérieur de la mairie, l'entretien se prolonge et Élisabeth Borne quittera finalement les lieux par une porte située à l'arrière du bâtiment, sous les sifflets et dans la précipitation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants sont contenus par la gendarmerie, le 27 janvier 2018, à Saint-Aignan-de-Grandlieu (Loire-Atlantique).
Des manifestants sont contenus par la gendarmerie, le 27 janvier 2018, à Saint-Aignan-de-Grandlieu (Loire-Atlantique). (ELEONORE DUPLAY / FRANCE 3)