Mouvements sociaux : Jean-Luc Mélenchon estime avoir gagné "le point" face à Emmanuel Macron

La mobilisation récente aurait permis au leader de La France insoumise de prendre sa revanche sur le président, qui avait marqué un premier "point" avec la réforme du droit du travail.

Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon le 21 novembre 2017.
Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon le 21 novembre 2017. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Il a pris sa revanche. Jean-Luc Mélenchon a estimé, mercredi 16 mai, avoir gagné "le point" face à Emmanuel Macron, compte tenu de la "résistance" des mouvements sociaux. "Quoi qu'il arrive, il y aura eu une résistance dans la durée, et forte et mûre de la part des salariés concernés mais aussi de la société", a affirmé sur LCP le leader de La France insoumise.

En octobre, le député des Bouches-du-Rhône avait concédé que le président de la République avait marqué "le point" avec la réforme du droit du travail. Selon lui, après l'élection présidentielle, il y a eu une volonté de "légitimisme des Français", les syndicats étaient "divisés" et il n'y avait "aucune jonction entre les forces politiques associatives et syndicales qui étaient dans la lutte".

Mais "là nous sommes en train de régler l'un de ces deux problèmes, puisque nous nous retrouvons tous ensemble le 26 mai" pour manifester, a fait valoir l'élu de La France insoumise, en évoquant la journée de contestation politique et syndicale à laquelle vient de se joindre la CGT.