Mort de Jacques Chirac : un hommage militaire aux Invalides

Un nouvel hommage, militaire cette fois, a été rendu à Jacques Chirac dans la cour d'honneur des Invalides, à Paris, lundi 30 septembre.

FRANCE 3

Le cercueil de Jacques Chirac recouvert d'un drapeau, porté par dix gardes républicains est déposé à même le sol de la cour d'honneur des Invalides. Lundi 30 septembre, la journée de l'hommage national dédié à l'ancien président Jacques Chirac, décédé jeudi à l'âge de 86 ans, a débuté par un hommage militaire. Emmanuel Macron lui a rendu les honneurs militaires en fin de matinée. La sonnerie aux morts a mis un terme à la cérémonie militaire.

"Il doit être extrêmement ému et heureux"

Quelques heures plus tôt, des Français et des touristes patientaient encore devant les Invalides afin de dire adieu à Jacques Chirac. Un hommage populaire qui avait commencé la veille. Certains ont attendu plus de cinq heures avant de pouvoir s'incliner devant la dépouille de l'ex-chef d'État. "C'était un peu le président de ma jeunesse", commente un jeune homme, patient. Nombreuses, les marques d'affection ont particulièrement touché Claude Chirac, la fille de Jacques et Bernadette. "Là où il est, je pense qu'il doit être extrêmement ému et heureux. Et ma mère est très très réconfortée", a-t-elle commenté. Juste avant la fermeture des grilles au public, lundi à 7 heures, c'est Édouard Philippe, le Premier ministre, qui est venu se recueillir.   

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron devant le cercueil de Jacques Chirac dans la cours des Invalides, lundi 30 septembre 2019. 
Emmanuel Macron devant le cercueil de Jacques Chirac dans la cours des Invalides, lundi 30 septembre 2019.  (PHILIPPE WOJAZER / AFP)