Militants : les "marcheurs" de la présidentielle sont-ils toujours aussi engagés ?

Les marcheurs ont porté Emmanuel Macron au pouvoir. Ils ont fait du porte-à-porte, misé sur un homme qui n'avait jamais été élu. Que sont-ils devenus depuis la campagne de l'élection présidentielle ?

FRANCE 2

Un an après, que pensent les marcheurs qui ont milité pour amener Emmanuel Macron au pouvoir ? Raphaël Valente a quitté le mouvement du président de la République en novembre dernier. Ancien socialiste, ce courtier en assurance affirme avoir été trahi. Jimmy Brumant, consultant en marketing de 25 ans, continue lui d'animer le mouvement "Les Jeunes avec Macron". Pour lui, il n'y a pas de doute, le chef de l'État a fait du bien à l'économie.

Des désistements, des doutes, des convictions

Il y a aussi ceux qui doutent. C'est le cas d'Emmanuelle Reeves, jeune avocate stagiaire, qui a quitté La République en marche il y a six mois. Elle a du mal à faire confiance au président. Élise Botiveau, elle, reste une militante active. Cette informaticienne trouve, au contraire, que le cap du président est clair et rassurant. Ceux qui applaudissent estiment que, dans quatre ans, la France aura retrouvé ses couleurs. Les désenchantés, eux, sont perplexes, car ils n'ont pas trouvé aujourd'hui d'alternative à Emmanuel Macron.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une militante d\'En Marche en train de tracter pour les elections legislatives, à Paris, le 20 mai 2017.
Une militante d'En Marche en train de tracter pour les elections legislatives, à Paris, le 20 mai 2017. (PAUL BARLET / LE PICTORIUM / MAXPPP)