Maires : Emmanuel Macron répond aux communes rurales

Michel Fournier est vice-prédisent de l'association des maires ruraux. Il réagit à la conférence de presse tenue par Emmanuel Macron jeudi 25 avril.

FRANCE 3

Emmanuel Macron souhaite décentraliser la démocratie. Dans son discours liminaire adressé aux 300 journalistes présents à l'Élysée (Paris), jeudi 25 avril, le président de la République a très vite évoqué la réalité des petites communes. "On a baissé de 6% le nombre d'élèves en France et on a fermé à peu près 24% des écoles. Cela veut dire qu'il faudra faire vraiment machine arrière dans beaucoup de domaines", estime Michel Fournier, vice-président de l'association des maires ruraux. Néanmoins, il concède que le président a su entendre certaines doléances de la ruralité.

Une démocratie décentralisée

Emmanuel Macron a annoncé vouloir redonner du pouvoir aux élus locaux en matière de transport et de logement. Un cap qui satisfait les élus locaux, trop souvent submergés sous le mille-feuille administratif. Néanmoins, Michel Fournier reste prudent : "On a fait un pas en avant et maintenant il faut en faire un deuxième."

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la République Emmanuel Macron lors d\'une réunion avec des maires de Corse dans le cadre du grand débat national, à Cozzano (Corse-du-Sud), le 4 avril 2019.
Le président de la République Emmanuel Macron lors d'une réunion avec des maires de Corse dans le cadre du grand débat national, à Cozzano (Corse-du-Sud), le 4 avril 2019. (LUDOVIC MARIN / AFP)