Cet article date de plus de quatre ans.

Macron : premiers doutes parmi les militants

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Macron : premiers doutes parmi les militants
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Emmanuel Macron est bousculé dans le sprint final de la campagne présidentielle. Il a décidé de passer à l’attaque lors de son meeting mardi 11 avril, en attaquant ses concurrents avec virulence.

Emmanuel Macron veut remettre sa campagne sur les rails et a décidé de se montrer beaucoup plus offensif contre Marine Le Pen et François Fillon. En meeting mardi 11 avril, il lançait à l’encontre de François Fillon : "Nous avons Vercingétorix qui voudrait nous faire croire qu’il est le rebelle tant attendu. Mais depuis 35 ans il est dans la vie politique française. Il en connait tous les pires usages".

La montée de Mélenchon inquiète

Puis vient le tour des attaques contre Jean-Luc Mélenchon : "Nous avons le révolutionnaire communiste. Il était sénateur socialiste quand j’étais encore au collège, que veut-il nous faire croire !" Les supporters d’Emmanuel Macron craignent la montée de Jean-Luc Mélenchon dans les sondages. "Je pense qu’il nous prend des voies, je suis venu avec des amis indécis qui pourraient être séduits par Mélenchon", redoute un militant.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emmanuel Macron

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.