L’invité du Soir 3 : Martin Legros, de Philosophie Magazine, parle de l’autorité

Lundi 18 juin, lors d’une cérémonie au Mont-Valérien, Emmanuel Macron a repris un jeune garçon qui l’avait interpellé en lui disant : "Ça va Manu ?". Une question se pose, comment peut-on faire respecter l’autorité ? Martin Legros, rédacteur en chef de Philosophie magazine, tente d’y répondre.

"Ça va Manu ?". Cette question avait marqué la journée d’Emmanuel Macron lundi 18 juin au Mont-Valérien. Considéré comme un manque de respect par le président de la République, il l’avait réprimandé. Martin Legros, rédacteur en chef de Philosophie magazine, revient sur l’événement et la question de l’autorité. "C’est l’un des plus grands mystères humains. Il ne concerne pas que la politique, mais aussi l’école et la famille. Comment se faire respecter alors que cela demande des efforts inouïs à certains. Est-ce un don, un talent, une question d’expérience ? C’est un mystère de la philosophie. Hannah Arendt disait que l’autorité se distingue de la contrainte par la force, et de la persuasion par l’argument", dit-il.

Asseoir son autorité

Quelle définition doit-on donner de l’autorité alors ? Martin Legros explique : "En latin, cela vient d’augere, augmenter. On augmente son pouvoir en le rattachant à plus haut que soi. Dans la scène de Macron face au collégien, bousculé dans son autorité, Macron essaye de s’autoriser, de se rétablir dans son autorité".
Avant de préciser. "La révolution en France est le récit fondateur de toute autorité, mais ce qui, par principe, est cette autorité. Il lui dit tu pourras te révolter quand tu auras diplôme et salaire (…) Or les révolutions n’ont jamais été initiées par des cols blancs surdiplômés".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le rédacteur en chef de \"Philosophie Magazine\", Martin Legros, sur le plateau du Soir 3, jeudi 29 mars.
Le rédacteur en chef de "Philosophie Magazine", Martin Legros, sur le plateau du Soir 3, jeudi 29 mars. (FRANCE 3)