Cet article date de plus de trois ans.

Les gendarmes vont remplacer les CRS devant la villa des Macron au Touquet

L'Unsa police s'était plaint des conditions de travail pour les CRS chargés de veiller à la maison du couple Macron au Touquet-Paris-Plage (Pas-de-Calais).

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Emmanuel Macron quitte sa maison du Touquet-Paris-Plage (Pas-de-Calais), le 18 juin 2017, lors du second tour des élections législatives. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Les CRS vont laisser place à des gendarmes mobiles devant la maison d'Emmanuel et Brigitte Macron au Touquet-Paris-Plage (Pas-de-Calais).

Selon les informations du Point et de la Voix du Nord, publiées samedi 10 février, les hommes chargés de la garde statique de la villa secondaire du couple présidentiel vont changer.

Des conditions de travail jugées difficiles

Le syndicat Unsa-police s'était plaint à plusieurs reprises des conditions de travail des CRS. En décembre, il avait réclamé que les fonctionnaires puissent s'abriter face "aux conditions climatiques difficiles du Pas-de-Calais". Au sommet de l'Etat, la médiatisation des conditions de travail des CRS n’avait pas plu. 

Selon Le Point, la décision du remplacement des CRS a été annoncée par la préfecture de Calais, jeudi, aux représentants des CRS. Le préfet du Pas-de-Calais indique à La Voix du Nord que l’arrivée des gendarmes permettra le redéploiement de la demi-compagnie mobile de CRS à Calais

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emmanuel Macron

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.