Cet article date de plus de quatre ans.

Conférence sur le sida : critiqué pour son absence, Emmanuel Macron rencontrera finalement des associations

Les plus grands spécialistes du VIH sont à Paris jusqu'à mercredi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse à l'Elysée, le 16 juillet 2017. (STEPHANE MAHE / AFP)

"Don’t make the HIV epidemic great again", demandent les associations de lutte contre le sida à Emmanuel Macron – un slogan que l'on peut traduire par "ne rendons pas sa grandeur à l'épidémie de VIH". Les associations Act Up, Aides et Coalition Plus se sont inquiétées de l'absence du président de la République à la conférence internationale de recherche sur le sida qui s'est ouverte, dimanche 23 juillet, à Paris.

L’absence du nouveau président français sonne comme une marque de mépris pour la lutte menée depuis 30 ans par notre pays.

Act Up, Aides et Coalition Plus

Avec ce slogan qui reprend le "Make our Planet great again" d'Emmanuel Macron (qui était lui-même un détournement du "Make America great again" de Donald Trump), les associations expriment leurs "craintes sur l’engagement de la France pour mettre fin à la pandémie du VIH/sida". Le communiqué rappelle que les efforts financiers des dernières années ont permis d'atteindre la barre symbolique des 50% de personnes ayant accès à un traitement et que le taux de décès a été divisé par deux depuis le pic de 2005.

Macron finit par bouleverser son agenda

Mais dans le même temps, "17 millions de personnes n’ont toujours pas accès à un traitement, et une personne décède du sida toutes les trente secondes dans le monde", rappellent les associations. La pandémie a déjà tué 35 millions de personnes et le communiqué s'inquiète des annonces récentes du gouvernement sur les coupes budgétaires notamment pour l'aide publique au développement.

Les signataires terminent en espérant que la non venue d'Emmanuel Macron relève d'un "affreux malentendu" : "Il n'est pas trop tard pour vous engager et dévoiler vos ambitions pour vaincre le VIH." 

La conférence de Paris se termine mercredi 26 juillet. Nous sommes là, nous vous attendons.

Acte Up, Aides, Coalition Plus

Après ce communiqué, l'Elysée a finalement annoncé qu'Emmanuel Macron recevrait différents responsables d'associations luttant contre le virus du sida, lundi après-midi. Le président rencontrera Florence Thune, directrice générale de Sidaction, Linda-Gail Bekker, co-chair de la conférence de Paris et présidente de l’International AIDS Society, François Dabis, directeur de l'ANRS et Yves Levy, directeur de l'Inserm et du programme de recherche vaccinale Vaccine Institute Research.

Marc Dixneuf, le directeur général de l'association Aides, a déclaré sur franceinfo "être satisfait de cette réaction". "C'est la preuve que si on ne tape pas du poing sur la table, nous ne sommes pas entendus, a-t-il estimé. Il faut toujours hausser le ton pour réaffirmer ces enjeux. Si nous ne le faisons pas, c'est l'indifférence."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emmanuel Macron

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.