Les 4 Vérités - Réforme du bac : Hamon est "plutôt" favorable, sauf si "ça creuse les inégalités"

L'ancien ministre de l'Éducation nationale Benoît Hamon est l'invité des 4 Vérités de France 2 ce jeudi 25 janvier.

France 2

Benoît Hamon a jugé ce jeudi matin dans Les 4 Vérités que la réforme du baccalauréat proposée allait "plutôt" dans le bon sens, "pour certains aspects en tout cas".

Si l'ancien ministre de l'Education a précisé vouloir attendre le projet du gouvernement, il a insisté sur le fait qu'il ne considérerait pas cette réforme comme "mauvaise", simplement "parce qu'elle serait faite par le gouvernement d'Édouard Philippe et d'Emmanuel Macron".

Un rapport prônant une transformation profonde du baccalauréat, avec cinq épreuves finales dont un grand oral et la fin des séries L, ES et S, a été remis mercredi au ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer.

Le bac doit rester un "passeport" vers l'université

"Il faut que le bac reste un passeport vers les études supérieures, et pas juste un certificat de fin d'études". "Augmenter la part du contrôle continu dans la notation, ça peut être bien, mais ça peut aussi créer des inégalités entre lycées sur le contenu des évaluations".

Idem pour l'oral. "Il ne faut pas que ça creuse les inégalités", répète-t-il. Le fondateur du mouvement Génération.s a aussi attaqué la réforme de l'entrée à l'université, qui, selon lui, "ferme la porte aux bacheliers pro et aux bacheliers techno".

Benoît Hamon dans les 4 Vérités
Benoît Hamon dans les 4 Vérités (France 2)