Légion d'honneur : Emmanuel Macron fait un geste envers les harkis

Emmanuel Macron a décidé de décorer une vingtaine d'anciens harkis afin de faire un pas de plus vers la reconnaissance du drame qu'ils ont vécu.

France 2

Panser les plaies de la guerre d'Algérie en acceptant la responsabilité de l'État français. La semaine dernière, Emmanuel Macron se rendait chez Maurice Audin, militant anti-Algérie française assassiné par des soldats français. Cette fois, le président rend hommage aux harkis en décorant une vingtaine de leurs représentants. Mais pour certains, cela ne suffit pas, il faudrait une compensation financière. 

Les anciens harkis demandent réparation

Les harkis étaient 150 000 à aider la France à lutter contre l'indépendance de l'Algérie. La plupart étaient des paysans pauvres. À la fin de la guerre, la France évacue les pieds noirs, mais abandonne la plupart d'entre eux. En Algérie, ils sont pourchassés, traités de "collabos", des milliers sont même assassinés. Les 25 000 harkis qui parviennent à rejoindre la France sont parqués dans des camps gérés par des militaires. Les anciens harkis et leurs familles réfugiées en France se sont sentis exclus.

Les associations d'anciens harkis sont divisées concernant le sujet des indemnités. L'opposition critique l'initiative. Mardi 25 septembre, journée des harkis, on en saura plus quant à d'autres éventuelles mesures que pourrait prendre Emmanuel Macron.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron lors de son discours durant la cérémonie annuelle en hommage aux victimes du terrorisme, aux Invalides, à Paris, le 19 septembre 2018.
Emmanuel Macron lors de son discours durant la cérémonie annuelle en hommage aux victimes du terrorisme, aux Invalides, à Paris, le 19 septembre 2018. (LUDOVIC MARIN / AFP)