Le service universel national prend forme

Un rapport présenté à Emmanuel Macron propose un lancement dès l'été 2019. Les grandes lignes du programme restent cependant encore floues. 

France 2

Le service universel national se dévoile. Les jeunes dans leur seizième année devront effectuer un mois obligatoire. Ce nouveau service militaire remplacera la journée d'appel. C'était une promesse d'Emmanuel Macron pendant la campagne présidentiel. L'objectif ? Fédérer la jeunesse autour de valeurs communes et créer un sentiment d'unité nationale. 800 000 jeunes seront convoqués pendant un mois, dont 15 jours en hébergement collectif. 

Un programme encore flou

Peu de détails ont filtré sur ce nouveau service national universel. Le programme n'a pas encore révélé ses grandes lignes, mais des pistes sont envisagées comme la formation aux réactions en cas d'attaque terroriste. En cas de refus d'effectuer ce service national, les sanctions pourront aller jusqu'à l'interdiction de passer son permis ou son bac. Emmanuel Macron doit se prononcer sur des arbitrages en janvier pour que les premiers jeunes soient appelés dès juin 2019. Le projet devrait coûter 1,6 milliard d'euros. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron arrive au musée d\'Orsay, à Paris, pour un dîner en compagnie d\'une cinquantaine de chefs d\'Etat dans le cadre des cérémonies du centenaire de l\'Armistice, le 10 novembre 2018.
Emmanuel Macron arrive au musée d'Orsay, à Paris, pour un dîner en compagnie d'une cinquantaine de chefs d'Etat dans le cadre des cérémonies du centenaire de l'Armistice, le 10 novembre 2018. (MEHDI TAAMALLAH / NURPHOTO / AFP)