La popularité d'Emmanuel Macron et d'Edouard Philippe en baisse à trois semaines des municipales

Un François sur trois considère que le chef de l'Etat est "un bon président", selon un sondage Odoxa publié mardi.

Le président de la République, Emmanuel Macron, s\'adresse à la presse après une journée de négociations sur le budget de l\'Union européenne pour 2021-2027, le 21 février 2020 à Bruxelles (Belgique). 
Le président de la République, Emmanuel Macron, s'adresse à la presse après une journée de négociations sur le budget de l'Union européenne pour 2021-2027, le 21 février 2020 à Bruxelles (Belgique).  (NICOLAS ECONOMOU / NURPHOTO / AFP)

Elle recule de trois points. La cote de popularité d'Emmanuel Macron est en baisse à trois semaines des élections municipales, selon un sondage Odoxa pour la presse régionale, France Inter et L'Express, publié mardi 25 février. Un Français sur trois seulement (33%) considère en effet qu'Emmanuel Macron est "un bon président". La popularité du Premier ministre Edouard Philippe connaît aussi un léger recul avec 35% d'opinions favorables.

Dati et Buzyn en hausse

A quelques semaines des municipales, la campagne à Paris influe sur la cote des personnalités : la candidate LR Rachida Dati (22%, +5) et celle de LREM Agnès Buzyn (22%, +7) gagnent en popularité – Anne Hidalgo, elle, est à 21% d'opinions favorables. Pour près de six Français interrogés sur dix cependant, le choix d'Agnès Buzyn comme tête de liste pour remplacer Benjamin Griveaux est "une mauvaise chose" pour elle-même (59%) et pour le ministère de la Santé (57%). 

* Enquête réalisée en ligne les 19 et 20 février auprès de 1 005 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. La marge d'erreur est de 1,4 à 3,1 points.