La popularité d'Emmanuel Macron en chute libre auprès des électeurs de gauche

Selon un sondage Ifop publié mercredi pour "Le Figaro", le ministre de l'Economie est moins populaire auprès des Français, notamment auprès des sympathisants socialistes.

Le ministre de l\'Economie, Emmanuel Macron, à la sortie du Conseil des ministres, au palais de l\'Elysée, à Paris, le 25 mai 2016.
Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, à la sortie du Conseil des ministres, au palais de l'Elysée, à Paris, le 25 mai 2016. (YANN BOHAC / CITIZENSIDE)

Il y a eu l'épisode du "costard" à Lunel (Hérault), les révélations de la presse sur son patrimoine puis les jets d'œufs à Montreuil (Seine-Saint-Denis)... La popularité du ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, semble chahutée, notamment auprès des électeurs de gauche. Et une étude vient confirmer ce début de printemps tumultueux pour l'étoile montante du gouvernement.

Selon un sondage Ifop* pour Le Figaro (article payant), publié mercredi 8 juin, 57 % des sondés jugent le ministre "compétent" début juin, contre 63% en avril. Le désaveu est encore plus marqué auprès des sympathisants du PS interrogés : seulement 36 % d'entre eux estiment désormais que le ministre serait "capable de sortir le pays de la crise", contre 59% en juin.

Macron, une menace pour la gauche ?

La semaine dernière, deux précédents sondages, l'un de TNS-Sofres pour le Figaro Magazine, l'autre d'Elabe pour Radio Classique et Les Echos, ont également montré une baisse de popularité du ministre.

Début avril, Emmanuel Macron a lancé son mouvement politique En marche, cultivant le mystère sur ses intentions pour l'élection présidentielle de 2017. Il a implicitement attribué ces "polémiques" et "attaques injustes" à la menace politique qu'il représenterait à gauche.

* L'enquête a été réalisée en ligne du 3 au 6 juin auprès d'un panel représentatif de 1 005 personnes âgées de 18 ans et plus.