Kurdes de Syrie : que va faire Emmanuel Macron ?

Avec la prise de la ville d'Afrin par l'armée turque, en Syrie, les Kurdes apparaissent une nouvelle fois comme les oubliés de l'histoire.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Valérie Astruc est en direct de l'Élysée et revient sur l'attitude de la France vis-à-vis des Kurdes syriens. "À l'Élysée comme au Quai d'Orsay le silence est embarrassé. On reconnaît une dette de sang, une dette morale envers ces Kurdes qui ont aidé à combattre Daech, mais pour autant, aucune action sérieuse n'est envisagée", explique la journaliste.

L'allié turc de la France

François Hollande il y a quelques jours avait proposé de créer une zone d'interdiction de survol pour empêcher les bombardements turcs. "Paris a condamné ces bombardements, mais la piste de François Hollande n'a pas été retenue, car il est impossible de se fâcher avec l'allié turc. Paris comme Washington n'ont guère de solutions à proposer aux Kurdes d'Afrine. 1500 d'entre eux sont morts depuis le début de l'offensive d'Ankara dans la ville", conclut la journaliste.




Le JT
Les autres sujets du JT
De la fumée s\'élève de la ville d\'Afrine (Syrie), le 31 janvier 2018, dix jours après le début de l\'offensive de la Turquie et de rebelles syriens alliés contre l\'enclave kurde.  
De la fumée s'élève de la ville d'Afrine (Syrie), le 31 janvier 2018, dix jours après le début de l'offensive de la Turquie et de rebelles syriens alliés contre l'enclave kurde.   (AHMAD SHAFIE BILAL / AFP)