Impôts : des pistes annoncées par Emmanuel Macron

Lors de sa conférence de presse, jeudi 25 avril, le président de la République a évoqué la suppression de certaines niches fiscales et donné des pistes concernant la durée de travail des Français.

France 3

Les niches fiscales représentent une somme gigantesque en terme de manque à gagner : davantage, même, que les recettes de l'impôt sur le revenu. Et Emmanuel Macron a expliqué qu'il souhaitait réduire celles des entreprises, mais pas celles des particuliers. Pour se justifier, le président de la République a avancé la très forte baisse des impôts sur les sociétés. "Mais le problème devient très rapidement politique, car dans chaque niche, dit-on, se tient un chien prêt à aboyer", précise le journaliste David Boéri en plateau.

Le président ne compte pas toucher à l'âge légal de la retraite

Piste également évoquée pour faire diminuer les impôts : travailler davantage. La suppression d'un jour férié ou des 35 heures, ou bien le recul de l'âge du départ à la retraite étaient des pistes envisagées par les observateurs, mais Emmanuel Macron a écarté chacune d'entre elles, jeudi 25 avril. Son idée serait en revanche de faciliter une entrée plus rapide dans la vie active, et peut-être de favoriser financièrement une sortie un peu plus tardive, sans toucher à l'âge légal du départ à la retraite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron donne une conférence de presse à l\'Elysée (Paris), le 25 avril 2019.
Emmanuel Macron donne une conférence de presse à l'Elysée (Paris), le 25 avril 2019. (LUDOVIC MARIN / AFP)