Cet article date de plus de six ans.

Hamon attaque Macron, la "nouvelle coqueluche du tout-Paris"

Le député PS prévient le ministre de l'Economie : ce type d'engouement, "ça passe".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, le 9 octobre 2015 à Paris lors du congrès des avocats organisé par le conseil national des barreaux. (JOEL SAGET / AFP)

Benoît Hamon n'apprécie pas vraiment Emmanuel Macron et ses propos polémiques sur des symboles de la gauche. Et il ne se prive pas de le faire savoir. Le ministre de l'Economie, "c'est la nouvelle coqueluche du tout-Paris", a lancé le député PS  des Yvelines, dimanche 11 octobre sur le plateau du "Grand Jury" RTL/LCI/Le Figaro. Mais il ajoute aussitôt que ce type de popularité, "ça passe". Et l'ancien ministre met en garde l'actuel membre du gouvernement : "Je pense qu'il faut qu'il se prépare au fait que ça puisse passer un jour."

Macron a "énormément de qualités", mais... 

Et si Benoît Hamon reconnaît qu'Emmanuel Macron a "énormément de qualités", c'est pour mieux le tancer. L'élu socialiste laisse entendre que les récentes déclarations du ministre, qui a suscité plusieurs polémiques avec des sorties fracassantes sur les 35 heures ou les fonctionnaires, ont notamment coûté à la gauche la perte "de 33 voix" à l'élection municipale partielle de Noisy-le-Grand, en Seine-Saint-Denis.

Comme le ministre de l'Economie, "on peut se targuer d'avoir de bons sondages", mais "nous qui nous présentons aux élections, ce qui n'est pas le cas d'Emmanuel Macron, enregistrons les conséquences dans les urnes des résultats des choix politiques qu'il défend", a regretté Benoît Hamon. "Quand on s'inscrit dans un collectif, soit on décide, ce que j'ai fait", c'est-à-dire quitter le gouvernement, "soit on se tait", a asséné le déput.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emmanuel Macron

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.