Guyane : affrontements et tensions autour du voyage d'Emmanuel Macron

L'arrivée d'Emmanuel Macron en Guyane a été marquée par des affrontements à Cayenne dans la nuit du 26 au 27 octobre.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Un affrontement de plusieurs heures aux abords de la préfecture de Cayenne (Guyane). Face aux forces de l'ordre, des manifestants souvent cagoulés lancent des cocktails Molotov et font tomber les barrières qui protègent le bâtiment. Un gendarme mobile et un policier sont légèrement blessés. Arrivé en Guyane, Emmanuel Macron recevait au même moment les élus locaux, mais les manifestants exigent un rendez-vous immédiat.

"Je ne suis pas le père Noël"

Plus tôt dans la journée, Emmanuel Macron a prononcé une petite phrase qui n'a pas apaisé les tensions. Alors qu'il répond à de nombreuses sollicitations, souvent par la négative, il répète à plusieurs reprises une formule, "je ne suis pas le père Noël", que lui reprochent déjà de nombreux Guyanais. Dans la journée du 26 octobre, une manifestation plus pacifique a eu lieu à Cayenne, un nouveau rassemblement devrait être organisé dans l'après-midi de ce vendredi 27 octobre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants affrontent des policiers à Cayenne, le 26 octobre 2017, en marge de la visite d\'Emmanuel Macron en Guyane.
Des manifestants affrontent des policiers à Cayenne, le 26 octobre 2017, en marge de la visite d'Emmanuel Macron en Guyane. (ALAIN JOCARD / AFP)