Extension de la prime d'activité : l'État a sous-évalué son coût

Au début d'année, les conditions pour bénéficier de la prime d'activité avaient été élargies. Le coût pour l'Etat est bien plus important que prévu.

France 2

Les caisses d'allocation familiale sont débordées par les demandes. En réponse à la crise des "gilets jaunes" au début de l'année, Emmanuel Macron avait accepté d'élargir les conditions pour pouvoir toucher la prime d'activité. Désormais, toute personne qui touche moins d'un Smic et demi peut toucher cette prime. En un an, on compte 52% de bénéficiaires en plus. Le montant de la prime est également plus élevé que l'an dernier. En moyenne, chaque bénéficiaire touche 185 euros par mois soit 90 euros de plus.

Un important surcoût

Le coût pour l'Etat est bien plus élevé que prévu. Une décision qui coûte 9,5 milliards soit 785 millions d'euros de plus que prévu. Le ministère de l'Economie a récupéré de l'argent non dépensé de certains ministères pour pouvoir faire face à ce surcoût. Les Français ont jusqu'à la fin du mois pour faire leur demande.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministère de l\'Economie et des Finances à Paris.
Le ministère de l'Economie et des Finances à Paris. (JOEL SAGET / AFP)