Éoliennes : vents contraires en baie de Saint-Brieuc

Emmanuel Macron a confirmé mercredi 20 juin, à l'occasion de sa visite en Bretagne, six projets de parcs éoliens en mer. Dans la baie de Saint-Brieuc, la résistance s'organise (Côte-d'Armor). 

Voir la vidéo
France 3

La baie de Saint-Brieuc (Côte-d'Armor), un site naturel majestueux et classé. À 16 kilomètres de ses côtes, 62 éoliennes vont être installées. D'une hauteur de 216 mètres, elles alimenteront 830 000 habitants. Problème : pour ces pécheurs, le parc éolien est une catastrophe. Empêchés d'approcher le président ce 20 juin au matin, ils voulaient lui exposer leurs craintes : les zones de pêche rétrécies, les conséquences sur les coquilles Saint-Jacques, bulots, homards.

Mise en service en 2023

"On ne veut pas de ce parc, explique Julien Tréhorel, de l'association de défense de la pêche artisanale. Tous les gens qui sont ici sont là parce qu'ils n'en veulent pas, ils savent très bien que si ce parc s'installe, on met la clé sous la porte". "Tous", reprennent en choeur les autres pécheurs. Menace aussi pour les paysages, le tourisme, et les écosystèmes selon les défenseurs de l'environnement, qui jugent ce projet démesuré. Le projet était en suspens, il coutait trop cher à l'État, qui a renégocié. Les subventions ont baissé, ainsi que le prix de rachat de l'électricité. Ailes Marines, le développeur, a accepté, car les conditions économiques ont changé. Ailes Marines annonce la mise en service du parc en 2023 mais les opposants aux éoliennes en mer n'ont pas dit leur dernier mot : ils ont déposé des recours pour faire annuler ce projet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des éoliennes à Beauvilliers (Eure-et-Loir).
Des éoliennes à Beauvilliers (Eure-et-Loir). (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)