Emmanuel Macron veut une loi pour renforcer le contrôle des contenus sur internet en "période électorale" et pour lutter contre les "fausses nouvelles"

Le président de la République a présenté ses vœux à la presse, mercredi 3 janvier, lors d’une cérémonie au palais de l’Elysée.

Le président Emmanuel Macron lors de ses vœux à la presse à l\'Elysée, le 3 janvier 2018.
Le président Emmanuel Macron lors de ses vœux à la presse à l'Elysée, le 3 janvier 2018. (LUDOVIC MARIN / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Emmanuel Macron a annoncé une loi pour renforcer le contrôle sur internet en "période électorale", afin de lutter contre les "fausses nouvelles", lors de ses vœux à la presse, mercredi 3 janvier. "J'ai décidé que nous allions faire évoluer notre dispositif juridique pour protéger la vie démocratique de ces fausses nouvelles. Un texte de loi sera prochainement déposé à ce sujet", a précisé le président de la République. "En période électorale, sur les plateformes internet, les contenus n'auront plus tout à fait les mêmes règles", a-t-il ajouté.

"Toutes les paroles ne se valent pas"

"Les plateformes se verront imposer des obligations de transparence accrue sur tous les contenus sponsorisés afin de rendre publique l'identité des annonceurs et de ceux qui les contrôlent, mais aussi de limiter les montants consacrés à ces contenus", a ensuite détaillé Emmanuel Macron. "Toutes les paroles ne se valent pas", a-t-il insisté. 

"En cas de propagation de fausse nouvelle, il sera possible de saisir le juge à travers une nouvelle action en référé, permettant, le cas échéant, de faire supprimer le contenu mis en cause de référencer le site, de supprimer le compte utilisateur voire de bloquer le site internet", a développé le chef de l'Etat. Le président de la République a aussi exhorté les journalistes à "définir des règles communes" autour d'un débat.