Emmanuel Macron : une conférence de presse qui déroge aux règles

Après un propos liminaire plus long que prévu, le président doit se soumettre aux questions des journalistes. Le chef de l’État doit détailler le cap qu'il entend donner à sa seconde partie de quinquennat dans un style bien particulier qui déroge au protocole initial.

France 3

Emmanuel Macron a d'abord détaillé ses mesures, dans un long monologue qui devait initialement durer 20 minutes. Le chef de l’État a finalement détaillé ses mesures durant une heure. Il a ensuite répondu aux premières questions des journalistes. La question des retraites occupe une grande partie de l'échange.

Un style qui tranche avec ses prédécesseurs

"Assis derrière un bureau, le président adopte un style qui tranche avec Valéry Giscard d'Estaing, Nicolas Sarkozy ou encore François Hollande, debouts face à la presse" détaille Julien Gasparutto, journaliste présent à l'Elysée. Loin de la posture adoptée durant le grand débat national durant lequel Emmanuel Macron était debout micro à la main face aux élus. Ce jeudi 25 avril, le ton se voulait plus professoral. Pour sa première conférence de presse en plus de deux ans de mandat, le chef des armées devra sans doute évoquer certains sujets polémiques comme l'affaire Benalla. Une conférence de presse initialement étalée sur deux heures et qui va durer bien plus longtemps que prévu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse à l\'Elysée, le 25 avril 2019.
Le président Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse à l'Elysée, le 25 avril 2019. (LUDOVIC MARIN / AFP)