Emmanuel Macron : un déplacement en Serbie pour surmonter les désaccords

Aucun président français ne s'était rendu en Serbie depuis Jacques Chirac en 2001. Dix-huit ans après, Emmanuel Macron cherche à renouer les liens diplomatiques.

France 3

Cela faisait dix-huit ans qu'aucun président français ne s'était rendu en Serbie. Lundi 15 juillet, Emmanuel Macron s'est rendu à Belgrade pour relancer les relations diplomatiques avec le pays. Le chef de l'État vient d'inaugurer un monument dédié à l'amitié franco-serbe, une cérémonie à laquelle plusieurs milliers de Serbes avaient été conviés. "Le président Vucic a réservé un accueil grandiose à Emmanuel Macron et tous deux ont rivalisé de propos aimables pour surmonter les désaccords qui se sont accumulés, de la reconnaissance par la France du Kosovo jusqu'à l'incident diplomatique lors des commémorations du 11 novembre dernier", rapporte la journaliste de France 3 Catherine Demangeat en direct depuis Belgrade.

La Serbie courtisée par la Russie et la Chine

Alors que la Serbie veut intégrer l'Union européenne, le président français a rappelé que les 28 n'étaient pas en capacité d'absorber un nouvel élargissement. "Et cela tombe mal, car la Serbie est de plus en plus courtisée par la Serbie et par la Chine", conclut Catherine Demangeat.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron et le président serbe, Aleksandar Vucic, à l\'Elysée, le 12 décembre 2017 à Paris.
Emmanuel Macron et le président serbe, Aleksandar Vucic, à l'Elysée, le 12 décembre 2017 à Paris. (ALAIN JOCARD / AFP)